TRIP DANS LE COLORADO





Jour 4: Départ vers le bonheur

Réveil à 5h, avion pris à 9h, arrivée sur Denver à 10h30 avec 2 heures en moins de décalage, récup de la voiture de location (un monstre !). Après 5h de route arrivée sur Fruita à 18h, pose des bagages à l'hotel et avant même de profiter de la chambre on monte les spads sur le parking et on part faire une rando (des vrais malades!).
Note : L'emblème de Fruita est un poulet sans tête, nous verrons même une sculpture de la sorte, Denis nous explique que ça viendrait du fait qu'en 1945 un poulet aurait vécu 18 mois après s'être fait couper la tête, personnellement j'ai du mal à y croire, à priori je ne suis pas le seul en lisant cet article.
On part donc découvrir notre premier coin Kokopelli's trail et premier circuit de mise en jambe Rustler's loop boucle facile et premiers paysages de canyons avec le colorado (la rivière) qui les traversent. La boucle finie on décide d'enchainer sur un autre circuit Horsethief Bench plus technique avec de belles photos à prendre sur le haut d'un canyon et en le longeant. Retour presque de nuit avec une descente un peu chaude car sombre mais ça passe.
Arrivée à la voiture à 21h, douches à l'hotel et resto bien sympa vers 23h avec mon premier steak de viande impressionnant que je ne pourrais finir (y'en aura d'autres), couchage à une heure tardive pour se relever à 6h le lendemain.




Jour 5: Il va faire chaud...

Réveil à 6h comme prévu, on part acheter un guide des circuits à faire sur Fruita et départ pour 2 circuits autour de Bookcliffs Rides: Chutes and Ladders et Zippety Do Dah. Pas le même profil qu'hier, tout en single-tracks bien techniques et cassants, passages sur crêtes (superbe !), par contre pas beaucoup d'ombre et aujourd'hui le soleil n'est pas forcément ton ami. Mais nous ne sommes pas seuls, de petits rongeurs sortant de terre nous encourageront tout le long du parcours et non ce n'est pas le soleil qui m'a pas trop tapé sur le tête, bon d'accord ils cherchaient plus à voir qui osait les déranger.
Retour à la voiture vers 13h30, putain il fait chaud ! pas loin des 40°, Dennis supporte mieux que nous il a l'habitude, il nous propose de faire un 3ème circuit, Ok mais plus tard, trop chaud, donc retour à Fruita. Sur place dégustation d'un smoothie, genre de boisson épaisse se rapprochant d'un Milk-shake mais moins lourd et moins épais tout en étant très rafraichissant et sans lait, moins sucrée aussi, trop bon. Retour à l'hotel, sieste et on repart à 18h sur un autre circuit Mary's Loop avec de superbes paysages et vues du canyon où on avait fait nos 2 premiers circuits de mise en jambe.
Retour à la voiture presqu'avec la nuit tombante, diner dans un resto australien avec des pièces de viande de 2 à 3 cms d'épaisseur, couchage encore à une heure tardive avec essai de résolution de l'énigme du siècle après 'L'oeuf ou la poule' par mes 2 collègues, et qui est donc "Subaru fait-il des voitures sportives?", et là c'est un duel entre 2 tétus forcenés?
Jeu: Sur certaines photos de Mary's Loop trouvez le vttiste...


Chutes and Ladders - Zippety Do Dah


Mary's Loop



Jour 6: Ca déguste!

Réveil à 6h, qui va devenir une routine, départ sur Grand Junction une autre région. Arrivée au parking du départ et première constatation: il fait moins chaud, on ne va pas s'en plaindre, paysages encore différents des autres jours et toujours avec des points de vue et des panoramiques superbes. Pour la première fois nous cherchons un peu plus notre chemin, le balisage étant assez léger et le guide sommaire. A mi-chemin de la première côte nous avons le choix entre continuer tout droit par une piste de nom Widow Maker Hill soit "La colline faiseur de veuves" hum..sympa... nous prendrons à gauche Holy Cross un sentier avec comme indication "très technique", cool ! zou c'est parti ! Que du bonheur, des portions descendantes avec beaucoup de passages trialisants comme à Bleau, je ferais ma première petite chute sans gravité. Plus tard nous remonterons un chemin que nous aurions du descendre, portage et Fab commence à donner des signes de fatigue (voir la photo où il pousse son spad). La suite est une alternance de montées et descentes techniques avec des points de vue grandioses. Fab a de plus en plus de mal : saignements de nez, envie de vomir, plus rien dans les jambes, Denis me propose de l'abattre, j'hésite : est-ce bien nécessaire ? même si l'endroit s'y prête, personne à la ronde, le calme plat il faut quand même respecter l'environnement et ne rien laisser traîner?allez on finit par lui donner un peu d'eau, même s'il faisait moins chaud on a eu raison de prendre 2 gourdes supplémentaires (non pas de filles), 2 bidons que j'avais pris au cas où, un dans mon camelback et un sur le porte bidon de Denis qu'il perdra au bout d'un moment dans une descente, ça aide pas ?
Retour à la voiture et plus d'eau du tout, signe de grande fatigue de Fab il n4a pas regardé comment j'ai disposé son spad dans le 4X4. Retour en ville, un petit smoothie et retour à l'hotel, resto italien le soir, à savoir : les portions dans tous les restos américains sont hors normes pour nous, là je me suis encore fait avoir, je n'ai pas pu finir mon plat alors que nous n'avons pas mangé le midi, juste 2 ou 3 barres céréales, une clim trop froide aussi d'où la 2ème chose à retenir : aller au resto presqu'avec un pull.
Note: Lire la pancarte de la 2ème photo avec l'avis sur les animaux, elle vaut le coup (pour info 'plague' veut dire peste).




Jour 7: Journée casse

Lever 6h (pour changer), retour dans la région Kokopelli's trail avec prévision des circuits Moore Fun, Mac Ridge, Lion's Loop et Troy Built. Départ comme au premier jour, montée technique (j'adore !) avec des jambes toutes neuves pour moi, arrivée en haut avec un panorama exceptionnel sur les gorges, on longera longtemps un canyon pour finir par redescendre. A un croisement un choix d'une boucle supplémentaire s'offre à nous, Moi et Denis sommes partants, Fab moins, on la fait quand même, on est quand même venus pour rouler ! Fab aura beaucoup de mal et finira quand même la boucle pour rentrer par la route à la voiture, reste moi et Denis, là je me dis ça va envoyer ! on prend une petite descente en chemin large, je passe sur une petite butte sans difficulté majeure et en pleine redescente un gros CRAC !! explosion de mon dérailleur sans même pédaler, je regarde les dégâts : plus de chape, une roulette en moins, snif.. essai de réparation en virant le dérailleur et je me retrouve avec un single speed, problème : la chaîne frotte trop sur la base arrière et je force comme un malade par moments pour avancer, grosse frayeur aussi quand je constate que mon Dawg est devenu un vrai semi-rigide, en fait la chaîne est tellement tendue que ma suspension arrière ne répond plus du tout, j'ai un blocage total de mon amorto, jamais vu ça...
Nous reprenons le même chemin que Fab pour rentrer, Denis finit par partir tout seul pour revenir me chercher par la route pendant que j'avance plus vite à pied qu'avec ma réparation qui me nique carrément le dessous de ma base en plus ! Je rentre donc à pied et en plein cagnard, dur ! Après m'avoir récupéré nous revenons sur Fruita, achat d'un dérailleur neuf, une chaîne et un câble, je reste amère de ne pas avoir pu faire la partie de la rando à cause de la casse de mon dérailleur.
Après réparation à 18h30 on décide de la refaire moi et Denis, faut juste pas traîner pour ne pas se laisser surprendre par la nuit. Arrivés sur place je ne regretterais pas d'être revenu, une double boucle et presque tout le temps en longeant le dessus d'un canyon et quels points de vues ! circuits Mary's Loop, Handcuff et Steve's Loop, on rentrera par un chemin large, là ce sera plein gaz vu des éclairs menaçants et la nuit de plus en plus pressante, arrivée à la voiture sans pluie ouf ! 21h quand même, j'ai quand même réussi à prendre quelques photos.
Resto tard le soir encore, le serveur m'amènera une côte de boeuf de presque 20 cms que je ne pourrais pas encore finir ?


Dernière modification : 1er juillet 2007
Texte : Fred
Photos : Fred et Fab
Mise en page : Fred
© 1997 - © 2007 Les Frappadingues
Navigation : Accueil > Albums > Trip dans le Colorado > Fruita