Fastoche, de grimper sur un rocher de 3 cm de haut

Philippe : Un grand merci à Marc pour ce super stage, pour les repas et le goûter !
Serge : C'est vrai, Marc est fidèle à sa débrouillardise et à son sens de l'organisation.

Philippe : Et merci aussi à Fabrice et Sandrine, bien sûr. Quels talents !
BenJ : Moi je dis pareil !!! Mais dire que Fabrice a du talent, c'est un peu osé...
Karim : La maîtrise ouais, on peut encore en faire des stages pour arriver à faire le dixième de ce qu'ils font.
Au s'cours, les gars, chuis coincé !

Mat : Oui, gros poutou à Fabrice et merci à 'drine pour la super piste qu'elle nous a tracée. MatKiS'estFaitPourrirPourUneFoisMaisQuiNeRegretteRienNonRienDeRien:)
Denis : Finalement pour la sortie route de 7 novembre je vais me débrouiller pour ne jamais te laisser derrière moi Mat, car tu m'inquiètes un peu à faire des poutous a Fab et seulement un merci à Sandrine. M'enfin les coups et les douleurs, ca se discute pas. DenisKiAMalAuQMaisPasACauseDeCeQu'onPeutCroire.
Fred : Tu viens juste d'inventer le supplice du PAL avec un VTT (ou le bizutage chez Gayvtt). J'comprends maintenant pourquoi vous avez tous des selles fines sur toute la longueur. T'imagines si t'avais eu une selle large à la fin:-). Supplice du PAL : à ne pas confondre avec le fait de ne pas donner à manger à son chien une nourriture (dont je tairais la marque) pendant un certain temps.

Thib : Ouaip, merci à tous, c'était vraiment une super journée, avec des larmes, du rire, du sang et du sexe. euuuh, désolé, je m'égare... Nan, vraiment c'était très bien, encore une organisation impec' signée Marco, un cours de trial impec avec un Fab' imperturbable malgré les élèves plutôt dissipés, et une 'Drine qui sait nous dégotter les p'tites descentes qui vont bien....Que demander de plus ????
Karim : tout pareil que tout le monde c'était bien cool.
Thib : J'ai vraiment adoré cette petite descente, y'avait des bonnes sensations même si elle était pas très rapide, et pis j'ai pourri Mat' alors comme ça c'est parfait... Et je ne veux aucun commentaire de Lafourche ou Benji, compris !!!!!!!
Pascal : Merci à Max Marc pour nous avoir organisé cette belle journée. Merci à la Dream Drin' de nous avoir encore charmés en nous distillant son savoir tout en nous désespérant de ne pas pouvoir la suivre d'aussi près qu'on voudrait.
Merci au Fab Fab d'avoir été si patient mais là c'est lui qui doit être désespéré de nous voir toujours aussi mauvais.
Merci à la météo d'avoir été plutôt sympa avec nous. J'ai quand même une suggestion d'amélioration : je pourrais vous faire un stage de montée, jumelé avec le stage de descente de Drine et il y aurait des zones de trial en haut et en bas préparées par Fab. Comme ça, on optimiserait mieux la journée.
Thib : Eeeeuhhhh, pas d'accord là... Déjà que Fabrice nous ridiculise en trial, déjà que Sandrine nous ridiculise en descente, si après on nous ridiculise en montée, keski nous reste ??? Revendre notre spad ?
drine, drine, poussez-vous, j'arrive ! Pascal : Tous les 5 tours, un stage jumelé de pauses et de #j'te pourris# serait organisé par Mat et Thib. On a encore du boulot pour être à leur niveau dans ces domaines :-).
Thib : Bon, ca va, il nous restera encore quelque chose alors...

Serge : Et merci à vous tous d'être venus, qu'est ce qu'on a rigolé. C'est même un peu dommage que nous ayons été séparés la plupart du temps.
Thib : Oui c'est vrai, mais avoue qu'un cours de trial a 32 ça aurait été invivable !
Serge : Buthiers est un coin vraiment sympa, avec ses crevasses, ses rochers, ses épineux et ses chemins secs et sableux, son soleil d'été, son ambiance "vacances", sa cantine et son couscous. Et ses frappadingues qui y gouaillent à tue-tête.
Philippe : Et qui sonnent de la corne de brume, histoire de réveiller les écureuils. En plus, il a fait beau, donc, tout était au poil.
Karim : Pour la sieste après le déjeuner c'était nickel
BenJ : Oui mais il faut quand même rappeler qu'il avait plu la nuit précédente et que tenter des marches de 2 m en trial sur de la roche mouillée, c'était un peu risqué (c'est ma réponse pour Fabrice).

Comme ça, j'abîmerai pas ma fourche...

Philippe : Apparemment, il va y avoir deux nouveaux giros : Gilles et Seb, des chutes assez spectaculaires.
BenJ : Yep surtout pour Gilles car tout le monde a assisté à sa chute, d'ailleurs tu devrais te reconvertir au plongeon en natation car ton style la tête la première sur tes OTB est assez performante :-pp
Thib : C'était en trial, on faisait le petit train ( Fabrice roule et on "essaye" de le suivre), il passe une petite marche tranquille, Gilles la passe trop à gauche... Dommage, là, c'était 2 fois plus haut... Avec toute la technique et la finesse qui caractérise ce garçon, il a planté sa roue AV en bas de la marche, la Lefty s'est mollement écrasée sans rien pardonner et il s'est retrouvé face contre terre... On a cru d'abord qu'il s'était ouvert sous l'œil et cassé le nez, en fait rien, juste une p'tite coupure de rien du tout... Enfin j'espère, on l'entend plus...
Serge : Pauvre Gilles qui est tombé en plein sur le visage. j'ai cru que son nez avait enflé.
Thib : Nan nan, c'est naturel chez Gilles...
Serge : C'est ce que je me suis dit, mais jusqu'ici je n'avais jamais remarqué. Je me demande quand même si son pif n'a pas tapé un peu, de la façon où il est tombé j'ai vraiment vu le tarin percuter le sol et j'ai tout de suite pensé à une fracture (sérieux j'ai flippé). Mais il m'a assuré que ça allait de ce côté et que ce n'était qu'une impression. Il nous a fait une belle frousse.
Philippe : En fait, en voyant Gilles par terre, on a tous flippé, il ne se relevait pas.
Gilles : Ben, j'attendais que vous preniez des photos !
Sylvie : Rassurez-vous son nez va bien. Juste quelques belles égratignures en dessous de l'œil et un bel hématome.
Il a été faire des radios aujourd'hui et tout va bien. Ils lui ont juste passez un peu de pommade et lui ont mis un bandage autour du poignet qui selon lui ne sert à rien... SAUF A EVITER LA CORVEE VAISSELLE DU SOIR. Bizarre, vraiment bizarre...
Gilles : Même pas mal ! Donc la conclusion c'est que j'ai mal un peu partout mais que je n'ai rien de pété...
Philippe : Bon, Gilles, tu nous fais ta page de gamelle, pour le trombi ?
Denis : Là tu y as droit

Serge : Quant à Seb... bin il y a des jours comme ça. Pour une fois que tu viens rouler avec nous tu te retrouves tout cassé.
Thib : Oui, essaye, ça vaut le coup, et pis tu sais si tu veux venir rouler, y'a toujours un frappe qui aura un vélo en rab' à te prêter, tu sais......
Philippe : Une petite pensée pour la fourche de Seb, j'espère que tu trouveras une solution...
BenJ : Un vélo de route peut-être ?
Karim : J'ai vu les deux chutes de Seb, bah y fait pas semblant le garçon quand y tombe !
Seb : Je sais pas j'étais pas bien placé pour les voir.
C'est là, entre la fourche et les freins, que les bactéries attaquent Hey, les filles ! Ben j'ai commencé le stage descente par une galipette avec le vélo du haut d'une marche d'un bon mètre. Miraculeusement, je ne me suis fait qu'une égratignure aux genoux et rien sur le spad. Dix minutes plus tard, j'ai suivi les conseils de drine, et j'ai lâché les freins... Tout s'est bien passé dans la descente, mais je suis arrivé en bas à donf et ma roue AV n'a pas vraiment accroché sur le rocher humide. Bilan, j'ai littéralement volé par-dessus le spad dans le plus pur style Lafourche. A l'atterrissage, j'ai arraché mon cuissard, c'était du chirurgical comme arrachement, pas même une pizza
En me relevant, je constate un peu de voile sur ma roue AV, Marc me propose gentiment de retourner au parking pour dévoiler et là-bas on constate une tête de rayon HS et surtout que l'arceau en magnésium de ma SX a cédé. Du coup, mes deux fourreaux ne sont plus vraiment parallèles Pour moi la journée s'est arrêtée là Sinon le retour c'est bien passé, c'est déjà ça
Merci tout de même à Marc, non seulement d'avoir assuré une organisation sans faille, mais aussi pour avoir sans la moindre hésitation écourté son plaisir pour tenter une assistance mécanique sur mon M2 a l'agonie.
Si je fais le bilan de la journée... non je vais pas le faire et me souvenir uniquement de la bonne humeur et la gentillesse de tout le monde.

Alleeeez, on y va, hune, deux, hune, deux !!! Philippe : Je me suis bien vautré aussi, dans cette première descente : du coup, j'ai mal partout. Nathalie se paie ma tête en me voyant revenir cabossé de partout. Belle "pizza" au genou, aux fesses, mal au cou, à l'épaule et à d'autres endroits que la décence et la netiquette m'interdisent de mentionner ici. Mais je me suis bien éclaté. Mon compteur n'indique que 12 km, mais j'avais l'impression d'en avoir fait bien plus... PhilippeKaVraimentDeGrosProgrèsAFaire.
BenJ : Mais non petit scarabée, sergent BenJ va finaliser ton entraînement personnalisé, et on dit merci chef ! Sinon tu vas direct au gnouf.
Philippe : Nan, j'enlèverais pas mes catadioptres de roues !
Karim : Allez ça va alléger ton spad !
Fabrice : Bon malgré les quatre gouttes tombées, le Ben qui a morflé et Marco qui m'a fait une crise de calcaire au trial (T'inquiète par Marc, je me vengerais), c'était une très bonne journée. FabriceTheCrazyTrialmanInActionQuiAGravePourrieBenjiGrosseBaleineUneFoisDePlus

Rien n'arrête La Poste Jeff : Mercis dans le désordre à Marc et le staff trial/Fab et descente/'Drine, à Fred pour le transport dans son machin qui fait du bruit, aux bousculades avec Laurent, pour le couscous et les catadioptres de Philippe, et la spéciale descente et j'en oublie. Tout et tous au top...
Pensée pour le Seb et ses figures, maudit qu'il est mais l'important était de rentrer entier et c'est le matos qui trinque. On remet ca quand vous voulez.

Fred : Réveil à 6h45 pour partir à Buthiers avec Jeff, là journée très sympa (j'commence à entrevoir les bases du wheeling) et retour avec mal à l'épaule gauche qui me vaudrait bien un gyro d'ailleurs (Ouaah mon premier gyro ça y est j'suis un vrai frappé), pour ceux qu'auraient pas vu, c'était le matin (pas l'après-midi c'était un autre arbre là et je suis rentré de plein fouet dans un gros arbre après la petite pierre en descente, l'arbre n'a pas bougé, moi pas trop non plus d'ailleurs mais l'intérieur de l'épaule un p'tit peu quand même, après l'avoir redressé comme j'avais vu dans une émission (l'arme fatale je crois) je repartais, maintenant que j'y pense dans mon horoscope il devait y avoir de marqué : Vous allez faire une rencontre qui va vous marquer (en effet, c'est là que j'ai compris aussi toute l'ampleur de l'expression TOUCHER DU BOIS, et d'ailleurs je conteste, ça porte pas chance... j'vais même passer une radio pour voir s'il y a rien de cassé).
Douuuuceeemennnt, Fred, tout doucement

Bref réveil difficile ce matin et contrairement à la plupart des gens moi la semaine c'est pour me reposer du Week-end:-)
Bon allez j'me planque derrière mon écran et je somnole un peu, envoyez pas trop de messages ça fait BIP à chaque fois et ça m'réveille. FredZZZZZzzzzzz

Eric : Un grand merci a Sandrine, Fabrice et Marc pour l'organisation de cette journée à Buthiers au cours de laquelle nous aurons tous compris que l'on peut faire beaucoup de choses avec un vélo, mais qu'il faut énormément travailler pour y parvenir. EricExAequoAvecXav'EtBenj.
Gilles : Ouaip alors ça, c'est un truc dont Mat et Thib doivent avoir hyper honte, ils se font fait pourrir méchant par pleins de spads rigides, moi, à leurs places je me serais mis à faire de la route... Quoi c'est déjà le cas ?
Qu'est ce qu'ils ont trouvé comme excuse ? Le terrain était trop roulant ? Trop de relances ? Pas assez de pierres ?
La prochaine fois je ne fais pas de trial, c'est beaucoup trop dangereux car trop lent pour moi, des marches comme celle où je suis tombé, a 50 km/h on ne sent même pas.
Enfin je me suis fait réprimander par Odin, il m'a dit que je n'étais pas passé par le bon chemin et que je n'aurai pas dû essayer de le doubler.
J'aurai peut-être dû faire la descente quand même, ça avait pas l'air difficile de vous battre.
Thib : Ben ça oui, mais bon, évidement, il faut que l'idée te vienne 2 jours après et pas le jour même, ça fait le mec qui regrette vachement hein ?
Gilles : Ben j'ai fait des pistes de descentes alors que t'en étais encore au tricycle petit scarabée...
Thib : Tout le monde peut descendre une piste de DH... Reste à savoir en combien de temps...
Serge : Moi, mon problème sur la piste de Dream Drine ce n'étaient pas les descentes, mais au contraire la petite montée dans le sable mou qui m'a cassé grave.
Thib : Paske tu crois que nous ça passait tout seul ? T'arrivais là-dedans pleine balle et fallait relancer à donf' pour pas perdre de temps et avoir assez d'élan pour sauter la marche juste après... Sinon y'avait comme échappatoire de passer dans les bruyères, mais fallait pas trop s'éloigner de la trace sinon y'avait trop de pierres...
J'vais tous les pourrir... Serge : La prochaine fois il y aura peut-être moins de montées sur sa piste de descente. Et là, si personne ne me sabote mon chrono, je pourrait sûrement vous égaler, et peut-être même vous pourrir.
Thib : Ca commence a faire beaucoup de si non ?!?!?!? Quant au sabotage du chrono, c'est vraiment petit comme excuse. Même moi je n'y ai pas pensé...
Serge : Bin moi si, parce qu'au premier chrono j'ai foiré mon premier virage, j'ai glissé sur le rondin de bois et l'ai passé avec les pieds pour ne pas tomber, je me suis vautré dans le tas de sable en bas de la descente, puis je me suis essoufflé sur la piste de sable jusqu'à poser pied à terre et enfin je me suis gourré de chemin avant de redescendre la petite marche : 1 minute 23. Donc normal. Pitoyable, mais normal.
Le chrono suivant, je démarre sur les chapeaux de roues, je négocie mes trajectoires impec, je glisse sur la grosse pierre plate entre les deux tas de sable mais je me rattrape grâce à la vitesse, je force pour passer le sable, je bourre sur la fin et m'arrête en cata : 1 minute 37. DONC on m'a saboté mon chrono, probablement de 30 secondes de trop.
Quelqu'un a dû m'apercevoir de loin bourrer comme un malade et craindre pour sa réputation. Que la honte et le remords lui pèsent jusqu'à la fin de ses jours.
Thib : P'tain, là tu a explosé les compteurs, 7 excuses bidons en 2 phrases !!!! P'tain, je suis battu haut la main là !!!!!
En tout cas moi je dis que quand on est aussi piètre pilote, on laisse tomber le VTT et on va jouer dans le bac a sable en bas de la descente....
Mat : Je n'ai rien dit depuis ce matin, mais sache juste que tes 30 secondes ne suffisaient pas à me pourrir (1'06 pour moi...) et toi thib'?? T'as fait 1'07'' non ??? T'as eu chaud dis donc...

Etc, etc, etc, etc....

Textes : Les Frappadingues
Compilation : Philippe Bonneyrat
Photos : Roger Adrien

Wèèèèèèèè !!!

© 1997 © 2002 Les Frappadingues