PBN : 25 juin 1999

Peu de temps avant le depart, l'ecole militaire et la tour montparnasse en fond ...

Un petit PBN histoire de changer un peu.
Pas d'annonces dans la presse ni a la tele cette fois ci on a fait sobre, qques frappes manquaient a l'appel (dont le Chef !) nous sommes donc parti une grosse douzaine a travers Paris sur un itineraire entierement nouveau.
En plus des traditionnels lieux de passage que sont le Louvre et la butte Montmartre, nous avons eu tout le loisir d'explorer la cite de Beaugrenelle, passage en hauteur au milieu du beton des annees 70, qques regards des gendarmes en faction devant les beaux immeubles du 16eme ....
de chouettes endroits comme on en attend pas franchement dans Paris.




Fabrice, Xavier, ??? et Denis en pleine discussion, on y va on y va pas ???


Vers 20h30, nous sommes une quinzaine sous la Tour quand nous démarrons, remontant le Champ de mars direction quai de Seine "Beaugrenelle" ou nous expérimentons, un petit tour en étage, et la traversée du site urbain béton mal vieillit.















Redescente pour prendre la direction du pont de Passy, par l'île centrale et son allée des Cygnes.

Montée au-dessus de la station de métro, puis plus à l'ouest pour rejoindre la Maison de Balzac épingle à gauche, puis descente par un passage pavé et verdoyant, vers le quai de la Seine, via les jardins du Trocadéro.

Là, descente d'escaliers ou Fabrice nous fait une prestation de son savoir faire, en les remontants.




Montée vers l'arc de triomphe avec tentative d'approcher la flamme, qui se résume par une extradition par une douairière gardienne du site.
Une coupure des flux de circulation, et, nous voilà place des ternes.


Remontee vers le parc Monceau, descente par la rue Lévis et son marché renommé dans le secteur, approche du quartier des Batignolles, Photo devant Sainte marie des Batignolles, et, départ par moult petites rues vers la place Clichy.

Cimetière Montmartre ou, nous rejoignons-la rue Lepic, célèbres-en son temps, passage devant le Moulin de la Galette puis ascension jusqu'à la place du Tertre et arrivée devant le sacré Coeur.
Un temps d'arrêt dans une foule grouillante, et descente inhabituelle par une rue qui, en impasse, nous propose l'escalier parallèle au funiculaire.
Une foule dense, un défi grandiose (peut être une pensée pour ceux qui sont à Morzine), un premier se lâche, presque tous y passent les uns par les escaliers, les autres par les côtés lisses (un OTB pour Mohamed, plus spectaculaire que grave).
En bas, Pascal.G saute, et tourne comme un cabri, puis d'un seul coup remonte un niveau d'escalier par la partie lisse!
Un touriste, rigolard fait de grand signe, pour nous faire comprendre que l'on ne peut remonter les escaliers.
Là, il n'a pas à tergiverser. Fabrice est mis en demeure pour cet exploit, accompagnée de la liesse populaire, il passe le test sous les hourras et applaudissements des spectateurs.

Nous repartons, via Anvers, quelques sens interdits, trottoirs et autres normalités frappées nous accompagnent jusqu'a Chaussé d'Antin, l'opéra Garnier, le Palais royal pour se regrouper au Louvre et a sa Pyramide.

Quelques jeux sur les marches,ou nous faisons la pige à des rollers, qui se font tancer par un gardien, un petit tour dans les jardins du carroussel, un pont, la rue des saints pères, la traversé du bld st Germain, sèvre Babylone, la rue de vaugirard qui nous amène au luxembourg passage obligé devant le Sénat puis arrivé au Panthéon.
Descente parallèle à la rue Mouffetard, place monge, continuité vers la place Maubert, passage derrière Notre Dame, et la conciergerie par le pont Neuf pour arriver au S/Bock.
Départ, et éclatement du groupe vers 2h15.






Rédaction / Mise en page : Bernard Ruffier / Roger Adrien
Photographie : Roger Adrien

© 1997 © 2002 Les Frappadingues