La charte des Frappadingues

Il existait naguère une charte austère, elle fut créée en l'an de grâce 1998 pour guider les nouveaux venus dans notre communauté.
Un beau jour, Hervé se proposa pour la rédiger à sa sauce, avec le résultat que vous allez lire ci-dessous.

Avant de lire cette charte, installez-vous confortablement, ne buvez rien, ne manger rien, le rire éclabousse les écrans, et ça ne nous enchante guère de savoir qu'on salit notre site avec de la boustifaille.

"Quand je pense qu'Hervé n'était encore que mon élève il y a quelques années, je me dis que peux dormir tranquille, ma succession littéraire est assurée"
(Frédéric Dard, père de San-Antonio)

"Quand on lit un texte écrit par Hervé, l'euphorie qui suit est encore de lui."
(Honoré de Balzac, romancier)

"Je regretterai toujours les années de bonheur pendant lesquelles Hervé me rédigeait mes discours"
(Cardinal de Richelieu, Ancien ministre)


Netoyenne, Netoyen, Future Frappadingue, Futur Frappadingue,

Cher lecteur, ce n'est pas sans une certaine émotion que les Frappadingues proposent à ta sagace interprétation leur condensé de la netiquette, sous le fameux intitulé :

" Tu parles Charte "

Depuis les temps immémoriaux la C.H.O.F (la Confrérie des Honestes Ober Frappadingues), dans son credo, énonçait :

Avant de Frappadingue honorablement devenir,

" Tu parles Charte " étudieras, ses détails inculqueras,

Pour confrères et consoeurs ne point à ton insu e-sbaudir,

Et, en appliquant icelle, tes horrificques expériences partageras...

(CHOF - " Fondement " - XI -3 - 1998)

À ton tour d'en prendre minutieuse connaissance; les principes en sont simples, aisés à mettre en pratique et fondés tant sur le bon sens que sur une élémentaire politesse. Ils garantiront ton intégration sereine au sein de l'aimable communauté.


Chapitre premier - De la généalogie et antiquité des Frappadingues

Frappadingues naquit un sombre soir de printemps, en l'an de grâce 1998, de l'esprit dégourdi de quelques rêveurs individus, harassés par un labeur ingrat mais unis par un même but : partager leur ferveur.

Une liste de diffusion francophone germa donc, à vocation non modérée, ou plutôt nativement auto-modérée et ouverte à toutes les gueuses et gueux, sans distinction de goût, couleur ou religion.

Le thème essentiel en fut naturellement adopté : VTT, vie parisienne, nature, boissons fermentées parfumées au houblon.
Le média : des messages électroniques dans leur plus simple apparat.
Leur ukase : user et abuser des moyens actuels pour mieux se rencontrer le soir au Champ de Mars et rouler toute la nuit comme quand on n'a bu que de la buckler, à défaut publier, avec humour et à distance : avis sur tout, colères, petits bonheurs et grandes joies, polémiques au sujet des blondes à forte poitrine et recettes de cuisine, durant les longues heures passées à se morfondre au bureau.

Chapitre second : Oncques y vient, qui y subvient

Comme l'entend ce brillant entête, la liste de diffusion Frappadingue est libre d'accès, moyennant une modeste obole et le respect des règles énoncées ci-dessous.

Les usages d'antan voulaient qu'un convive apporte avec soi son manger et son boire. Qu'il en soit ici de même : que ta venue parmi nous soit source de richesse pour tous à travers les épiques récits de tes expériences mirobolantes.

Que telle soit ton aumône.

(Saint Ouin, épître aux raisins de Corinthe - IV -2)

Chapitre troisième : Comment un message fut porté onze mois dans le ventre de ton clavier
ou la gestation délicate des huit commandements pour une missive plaisant à la liste

Chapitre quatrième : Comment, étant devenu Frappadingue, à la monacale règle se conforma

Par ces temps troublés à l'atmosphère soufrée, les Frappadingues surgissent de la plèbe et s'en émargent par quelques traits qui ne trompent pas le passant furtif mais néanmoins perspicace :

Les pédales Time Atac aux pieds,

Il allait par ruelle et passages cloutés,

Echangeant sa fidèle monture,

Avec, aux pareilles dorures,

Celles de ses acolytes,

Néanmoins arthritiques.

Au crépuscule, en plein coeur de la cité, dehors,

Quand le brave travailleur prend un vil transport

Et rejoint son modeste logis,

Le fier Frappadingue, frais de port compris,

Rallie ses compères sous la tour'Eiff ou à l'héliport,

Pour courir les avenues brodées d'or,

Au cours d'un Paris By Night alangui.

Son pouêt-pouêt, sur le guidon en figure de proue érigé,

Tel une contraception immatriculée,

Dans un vacarme étourdissant,

Il se signale aux badauds,

Epars et apeurés.

Figure emblématique de son spad,

Fierté bruyante de son Dad',

Le Pluto, le Mickey,

Le croco ou le jockey,

Identifie à coup sûr,

Le Frappadingue, bien mûr.

(Chanson du chevalier Raoul et aultres gerbes- XVII -18)

Chapitre cinquième : Comment une laide larve, un Frappadingue devint

Au début, il n'y avait rien.

L'un d'entre eux se leva, prit un verre de bière (de l'Orval, sinon, ça gâche tout), le porta à ses disciples indisciplinés en disant :

" Me voici, j'ai été frappé par le saint white Spirit alors que je nettoyais ma chaîne.
Je me présente, nu devant vous, et vous prie de m'humblement accepter au sein de votre honorable communauté.
Je n'ai qu'un pauvre Merlin ExtraLight full XTR pour me rendre à l'usine, et un simple Raven4000 - Disc pour parcourir les chemins, mais, si je vous en donne plus de détails, m'accepterez-vous au sein de votre secte ? "

Ainsi naquit la coutume.

Alors, les autres (apparus entre temps), touchés par la grâce au lithium, lui tinrent ce discours plein de bon sens :

"À présent que tu t'es présenté, nu devant tes puissants maîtres, il ne te resteras que 80 heures de travaux d'intérêt général à faire, pour être tout à fait intégré. Pour commencer, donnes nous une photo dédicacée de ta trombine (si possible pas le 2 janvier, car les yeux jaunes ressortent trop avec PSP 4.0 et ca donne une mine fatiguée), une de ton fidèle destrier et ton compte sera bon pour figurer dans le sein dessin : le trombi."

Cela fut dit, que cela soit saisi et accompli.

Navigation : Racine
Accueil | Administration | Ile-de-France | Côte d'Azur | Franche-Comté | Isère | Vosges | Limousin | Rhône
Ce site a été réalisé avec des logiciels libres - 30/05/2011 17:21
© 2017 Les Frappadingues