Le guide du maillot

Voilà deux ans que je fais faire des maillots pour les Frappadingues et nombreux sont ceux qui m'ont demandé comment on faisait. C'est en fait assez simple... au début !

par Philippe Bonneyrat


Est-ce que je peux en avoir un pour moi tout seul ?

Tout d'abord, sachez que les maillots sont faits à la chaîne et que la notion de quantité est très importante.
Il y a des frais fixes et avec une grande quantité, ces frais sont dilués.
En général, les fabricants ne commencent rien à moins d'une vingtaine, ce qui est encore peu. A cinquante, ils commencent à sourire.

Tous les maillots doivent être identiques ! On ne peut pas les personnaliser, ça coûterait trop cher !
Donc oubliez le rêve de beaucoup de mettre le nom de chaque biker sur le maillot ! (note de Serge : Philippe y est pourtant parvenu pour nos dernières fournées de maillots).

Par contre, on peut panacher les quantités de maillots manches courtes et longues... On peut aussi trouver des parkas, gants, chaussettes, casques à personnaliser.
Le principal étant que tout soit décorable à partir du même papier ou une portion de papier.
Et puis tout peut se discuter !

Oui, mais est-ce que je peux en avoir un pour moi tout seul quand mêmeuuuh ?

Je vois deux solutions dans ce cas.
Soit vous prenez un maillot à vous et vous le faites décorer chez un spécialiste (Décathlon par exemple). Ce sera du "flocage". Le décor sera légèrement en relief, pas de détail fin et les couleurs doivent être séparées et à choisir parmi celles proposées par le magasin, qui se limitent à une dizaine. Le décor aura une surface maxi, on ne peut pas imprimer la totalité de la surface du maillot. Bien choisir la couleur de fond qui sera donc celle du maillot d'origine. Exemple : les maillots de football.

Autre solution : le décor en sérigraphie. On peut imprimer sur tous support et avec toutes les couleurs.
Inconvénient : le décor s'affadit au lavage.
Exemple : voir Transferatu, une boutique parisienne de sérigraphie de t-shirts et autres supports. Prix dégressifs.

Mais ces deux solutions ne valent pas le maillot imprimé par sublimation, qui est le procédé qui tient le mieux. Ca résiste à tous les lavages et on peut imprimer sur toute la surface du maillot.

Les sponsors

Essayez de trouver des sponsors, cela fera diminuer le prix de chaque maillot. Le sponsor payera l'apposition sur le maillot de son logo. Mais n'espérez pas qu'il paye la totalité, loin de là. De 50 à 200 Euros c'est bien. Et il faut que le sponsor soit sûr que son logo va être vu, donc il faudra s'engager par la suite à porter le maillot le plus souvent possible : sur le vélo, au travail, au Leclerc...
Autant dire que si vous êtes juste une bande de copains qui sortez deux fois par an, aucun sponsor ne sera intéressé.

Le décor du maillot

Il est bien d'avoir une maquette sur informatique, ça limite des frais (format eps : Illustrator ou bien Paint Shop Pro). C'est plus facile pour séparer les couleurs. A partir d'un dessin sur papier, il faut refaire beaucoup de choses. Et il faut limiter le nombre de couleurs à 4 maxi (le blanc n'est pas une couleur, le noir, oui) y compris la couleur du fond. Moins de couleurs : maillot moins cher. Surtout pas de photo couleur, qui sont en quadrichromie.

Ceci dit, beaucoup de fabricants savent bien que les sportifs ne sont pas forcément graphistes et proposent leur aide, mais rien n'est gratuit.

Il faut savoir que le décor des maillots est imprimé en sérigraphie sur un papier, et ensuite sublimé sur le tissu (transféré à chaud pour simplifier beaucoup). Or la sérigraphie ne permet pas des détails très fins. Donc le décor devra être constitué de traits et d'à-plats de couleurs, mais éviter les trames (les petits points).
Pour les manches courtes p/r longues, pensez que ce sera le même décor, coupé au niveau des manches. Donc attention à la position du logo au-dessus du coude.
Dans notre cas, nous avions fait un logo sous l'épaule et un sur la manche, visible uniquement sur les manches longues.

Bon et combien que ça coûte c't'affaire ?

Dans notre cas, les maillots coûtaient au départ environ 38 Euros pour les manches courtes et 43 pour les manches longues (sans compter le rabais grâce aux sponsors). Ce qui est une bonne moyenne, mais ce sont les prix pour plus de 50 maillots. Le prix peut beaucoup monter pour des petites quantités.
Il faut compter là-dedans les frais de photogravure, de démarrage de production et d'envoi : autour de 50/60 Euros en fonction de la quantité.

Il est aussi possible de commander un nombre de transferts plus important pour bénéficier de remise et de faire faire les maillots par lots.
C'est-à-dire qu'on imprime les papiers en grande quantité, d'un coup, mais qu'on n'imprime les maillots qu'à la demande, le fabricant stockant les papiers. Dans ce cas, il faut tout de même payer les papiers d'avance, ce qui exige une trésorerie. C'est ce que font la plupart des clubs, cela permet de fournir un maillot pour chaque nouvel arrivant.

Dans notre cas, nous ne sommes pas une association, juste un groupe d'amis, donc pas de caisse. La trésorerie, c'était la mienne ! Donc, tout le monde a payé d'avance, j'ai fait faire une seule fournée et impossible d'en refaire avant au moins un an.
Une autre façon de faire aurait été d'utiliser l'argent des sponsors pour payer les frais fixes d'impression, de maquettes, etc et ensuite chacun paye son maillot au prix fort...

C'est clair que les futurs nouveaux arrivants seront lésés, ils devront être patients.

Faut gérer !

Enfin, le plus laborieux : lister les besoins de chaque biker ! Il faut lister les quantités par taille, et par type de maillot : manches courtes, longues, avez ou sans zip, avec ou sans poche, etc. Pour cela, d'ailleurs, la plupart des fabricants peuvent prêter des maillots d'essais, pour voir les tailles et tester la matière, contre un chèque de caution. Il suffit de leur demander.
Et puis le plus simple, même si le fabricant peut proposer de panacher toutes les options, c'est d'imposer 2 ou 3 maillots, sinon, c'est la prise de tête assurée et l'enfer à gérer.

Les fabricants

Mon fabricant était la Griffe de l'Effort, mais il y en a plein d'autres.
Il y a aussi

...et plein d'autres qu'on trouve dans les pubs des magazines de vélo.

Vous pouvez profiter des exemples de maillots sur leur sites pour réaliser le vôtre, mais ne copiez pas trop tout de même !

Mais attention, prenez bien des maillots au décor sublimé, c'est important.
Et surtout, faites faire des devis chez plusieurs fabricants pour comparer les prix, dès que vous connaissez les quantités de maillots à commander et le nombre de couleurs.


Voilà, il ne reste plus qu'à utiliser vos talents naturels d'artistes et là, je ne peux rien pour vous !
Bon courage !

Pour finir, merci à nos deux sponsors pour l'année 2004 :