Trucs de préparation


Dans notre série "Les trucs du Père RV qui te laissent sur le côlon, tellement c'est balèze et que tu y avais pas pensé", voici l'épisode d'aujourd'hui :

Bouches-moi donc ce trou, Marie-Thérèse
ou l'oxydoréduction des creusures par le 1-5-DiHydro-2-Méthyle-3-Doubitchou

Un autre petit truc à faire soi-même qui coûte 3x rien, qui évite des désagréments du genre cadre qui rouille de l'intérieur (pour ceux qui font dans la ferraille) ou qui s'alourdit insensiblement (là, y'a déjà plus de candidats :-) …

Le décor est planté, maintenant les acteurs avec bien sur et toujours le doubitchou du pauvre, le gaac du bricolo, la panacée des habiles digimaniacs, j'ai nommé la pâte silicone (qu'on carnet) !!!

L'histoire est la suivante. À très peu d'exemplaires près, nos cadres sont soudes et à un moment de ce processus, il faut bien en faire sortir les gaz. C'est pour cela qu'on trouve nombre de trou-trous dans nos tubes de cadre, masqués avec plus ou moins de bonheur et plus ou moins nombreux, sans compter avec un méga-orifice du genre "qui-bouffe-tout-ce-qui-passe-a-portée-et-y-en-a-beaucoup" : celui du pivot de fourche.

Alors, tu prends ton pistolet à doubitchou et tu bouches consciencieusement les maudits vestibules. C'est simple, non ?

Mais ATTENTION, malheureux ! Ne pas agir inconsidérément !?!

Il est primordial que cela soit fait sur un cadre complètement sec, et si possible à l'intérieur duquel tu auras pris soin de projeter au préalable un antirouille (tubes CroMo) et/ou du WD40 (tubes CroMo toujours) et après séchage de l'antirouille, sans quoi tu enfermes l'humidité dedans et c'est pire que si c'était mieux…

Éventuellement, pour les têtes en l'air, on peut aussi retirer terre et poussière au préalable, histoire que ça serve à quelque chose ;-)

L'intérêt, c'est qu'il n'y a rien de plus facile à virer que des bouchons ainsi réalisés en cas de maintenance, ajout de porte-bagages ou encore pour transporter ses pétards en rando au vu et au su de la maréchaussée ;->

Pour finir, une petite page de poésie qui vous laissera pantois par sa beauté:

Et toi, sors des étangs léthéens et ramasse
En t'en venant la vase et les pâles roseaux,
Cher Ennui, pour boucher d'une main jamais lasse
Les grands trous bleus que font méchamment les oiseaux.
Mallarmé (Stéphane), Poésies, l'Azur.


Dans le prochain épisode, retrouvez nos héros dans : "Comment couper cette gaine PlayGoreTex pour installer du câble T'es Flon sans entailler tout le bazar comme un sagoin" (une histoire vécue sensationnelle).

RV

Nota : Toute ressemblance avec un outil, cadre de spad, matière visqueuse ou glauque et autres accessoires est purement fortuite.

Dernière modification : Thursday, November 19, 1998 10:41 AM.
© 1999 Les Frappadingues