Forêts du sud-est
Colbert * Lagrange * Grosbois * Notre-Dame * Armainvilliers

cartes

Le parcours

Départements : Val-de-Marne, Seine-et-Marne
Distance : jusqu'à 70 km (mais on peut écourter très facilement)
Difficulté : 2/5
Coefficient gadoue : 3/5 (tous types de gadoue)
Difficulté du dénivelé : 1/5
Eau potable : 5 fontaines dont une au départ
Point de départ : Villeneuve-saint-Georges, place de l'Europe, à 300 mètres du RER D.
Carte Topographique : Série IGN Top 25 - 2415OT et 2414ET

Ce circuit couvre cinq forêts de la grande banlieue sud-est de Paris.
Ceux qui ont vu le film "Banlieue Sud-Est" se souviennent que la course de vélos passe par Villeneuve-saint-Georges. C'est exactement à cet endroit que commence notre rando.
Pourquoi avoir choisi ce point de départ ? Parce qu'il est à une seule station de RER D de la gare de Lyon, donc très facile d'accès.

Le dénivelé est très faible, les inconditionnels des montées impossibles et des descentes de la mort ne seront satisfaits que dans la partie sud-ouest de la forêt de Lagrange, le reste du parcours étant plutôt plat, mais toujours boisé, donc pas de champ à traverser.
Nous ne ferons que traverser les routes sans les emprunter, et éviterons le plus possible les chemins larges de Notre-Dame et les pistes à poussettes de Grosbois.

Le circuit est en longueur, et certaines portions seront prises à l'aller et au retour, avec toutefois beaucoup de variantes possibles.
Comme j'ai emprunté ces chemins avec mes copains depuis notre enfance, au fil du temps nous avons nommé beaucoup de chemins et d'endroits. Je m'appliquerai à vous expliquer l'origine de ces noms.
Ces noms sont indispensables car il y a peu de points de repères et peu de chemins balisés.

La carte 2415OT couvre toutes ces forêts sauf celle d'Armainvilliers, couverte par la 2414ET.

Voir aussi le compte-rendu en images de la rando du 20 février 1999.

Avertissement : Les cartes figurant ici ont été tirées de documents topographiques élaborés par l'IGN. Par honnêteté et par respect du travail des auteurs de ces cartes, merci de ne pas imprimer les extraits de cartes IGN publiés ici sans avoir au préalable acheté ces cartes. Ces cartes ne coûtent qu'aux alentours de 60 francs au Vieux Campeur à Paris 5e, le papier glacé est de très bonne qualité, et elles vous resserviront.

Le bois Colbert

Voir le plan numéro 1 couvant Colbert, Lagrange et Grosbois (750 ko).

Le circuit débute sur la grande place de l'Europe à Villeneuve-saint-Georges . Cette place se trouve à l'est de la ville, au nord de la morgue (en jargon administratif, le "funérarium"), face à la gendarmerie et à la piscine, et qui longe l'avenue Kennedy. Cette une place assez moche, très grande, avec des cailloux (hiboux, genoux, choux) partout.
A gauche de la gendarmerie il y a un petit bout de route qui semble s'arrêter au portail du fort de Villeneuve (c'est le centre d'instruction des pompiers de Paris). Prendre ce chemin, et juste avant l'entrée du fort prendre à gauche en contournant la barrière et en passant derrière le parc de la piscine. A votre droite il y a le grand fossé du fort. Ne vous arrêtez pas car les pompiers s'y entraînent pour le tir à balles réelles.
Passez la barrière, entrez dans les jardins potagers. Après la butte, 100 mètres plus loin, il y a un croisement en T. Prenez le sens interdit à gauche, puis suivez le chemin à droite toute, puis au bout au T à gauche. Vous arrivez au bois Colbert.

Le bois Colbert se compose de deux parties séparées par le terrain d'aéro-modélisme. Tous les week-ends, pour peu qu'il ne pleuve pas, les passionnés du coin viennent faire voler des avions et des hélicoptères radiocommandés.
A la fin des années 80, le bois Colbert a subi d'importantes modifications. Le revêtement des chemins a été refait, des équipements en bois et des écriteaux en ont fait un "parcours sportif", cela dit je n'ai jamais vu personne les utiliser.
En revanche il subsiste ce très beau trou béant, en plein milieu de la partie ouest du bois, dans lequel on peut faire de jolis sauts. Cette partie du bois est petite, vous la trouverez facilement.

A l'entrée du bois il y a une fontaine d'eau potable pour remplir les gourdes et camelbaks. Prenez le single-track vers l'est pour rejoindre le trou .
Rien ne vous empêche de faire tous les trous du bois, ils sont sympas.
Vous aboutirez sur la lisière est du bois.

Prenez le chemin qui passe au nord (à gauche) du terrain d'aviation, vous entrez dans la partie est du bois. Avancez 50 mètres et vous trouverez un chemin sur la droite qui va vers le sud. Vous pouvez aussi prendre les boucles, de toutes façons il n'y a qu'une seule sortie.
Au bout il y a une barrière qui débouche sur un chemin. Prenez à gauche, direction est.
Au bout il y a une route à traverser. C'est la route qui relie Villeneuve-saint-Georges à Crosnes. Vous entrez dans une ZAC (ou une ZI, au choix). Suivez la rue jusqu'au bout (environ 200 mètres), au virage prenez le chemin à droite qui entre tout droit dans la forêt de Lagrange.

La forêt de Lagrange, côté ouest

Voir le plan numéro 1 couvant Colbert, Lagrange et Grosbois (750 ko).

Comme le bois Colbert, la forêt de Lagrange est en deux parties très différentes. La partie ouest est riche en reliefs, le sol est très sablonneux autour du mont Griffon, donc peu boueux. Le mont Griffon est le point culminant du Val-de-Marne. Une colonne de béton y matérialise le méridien qui passe par Paris.
La partie est de la forêt, en revanche, possède un sol calcaire argileux à certains endroits, et son relief est entièrement plat.
La forêt de Lagrange est vraiment beaucoup plus grande que le bois Colbert. C'est une vraie forêt.

Vous venez donc d'y entrer juste après la zone industrielle. Le chemin est orienté vers l'est. Il s'appelle "la pataugeoire", car il a tendance à retenir l'eau dans de grandes flaques qui prennent toute la largeur du chemin. Heureusement on peut contourner les plus grandes flaques par des single-tracks latéraux. Mais pour l'instant nous n'emprunterons que l'entrée de ce chemin.
A 50 mètres de l'entrée de la pataugeoire il y a une petite bosse, et on entre dans un sous-bois. Prenez immédiatement à droite, il y a quelques single-tracks qui vous mèneront en T sur un chemin de 3 mètres de large avec un barrière à quelques encâblures à droite : c'est le chemin du "Grand Haha".

Le "Grand Haha" n'est pas un nom que nous avons donné au chemin, ce nom existait avant. Par une nuit sans lune (ou très nuageuse) alors que nous rentrions d'une nocturne très boueuse, sans éclairage évidemment, nous avons fait une course folle dans la ligne droite. Nous sommes arrivés au bout du chemin essouflés et écroulés de rire. Ca faisait de grands "Ha ha ha ha !". C'est à ce moment là qu'on a vu l'écriteau tout neuf accroché au grillage : "Chemin du Grand Haha".

Vous allez emprunter le Grand Haha sur la gauche. Mais il est possible que vous soyez arrivé juste en face du chemin qui monte, dans ce cas prenez-le. Sinon prenez le premier chemin qui monte, à droite, vers le sud.
grands arbres Belle grimpette sur du terrain qui devient sablonneux. Là vous arrivez sur un chemin encore plus large, assez fréquenté par les promeneurs. A gauche ça monte vers le mont Griffon ; à droite ça descend vers la sortie du bois. Descendez à droite et portez-vous sur les single-tracks feuillus qui bordent le côté gauche de cette avenue forestière. Le but est d'arriver vers le chemin qui longe la route , direction est, dans le sens de la descente.

C'est là que les descendeurs vont s'éclater. La descente est très roulante, presque toujours sèche d'un bout à l'autre, un peu sablonneuse par endroits. Il faut emprunter le chemin qui surplombe la route sinueuse qui descend vers Yerres. Vous pouvez vous lancer à fond, il y a des bosses, des virages, des obstacles, bref un régal.
Tout en bas il y a un chemin très creusé, en "U", qu'il faut remonter (prendre à gauche en bas de la descente) en essayant de prendre le single-track qui le surplombe par la gauche.
En haut vous arrivez dans une sorte de trou , mais juste avant vous prenez à gauche toute, nord-est, vous remonter direct sur le point culminant, le mont Griffon que nous avons contourné tout à l'heure.
Grimpez jusqu'au bout, vous revenez alors sur un grand chemin qui descend de chaque côté. Prenez la descente de droite, vers l'est (allée Royale), et empruntez tout de suite le chemin avec les bosses qui surplombe par la droite le grand chemin. Attention, si vous allez trop vite vous allez décoller (mais c'est si bon). Attention aussi aux troncs d'arbres en bas.
En sortant de ce chemin de bosses, surveillez à votre gauche et dès que vous apercevez l'échelle horizontale vous en prenez la direction.

L'échelle horizontale est un aménagement sportif qui ressemble à une échelle posée à l'horizontale sur deux troncs verticaux. Elle doit permettre de faire des étirements en progressant à la manière des orang-outangs. Nous y avons fait de nombreuses pauses car le défi consiste à monter au dessus de l'échelle (avec les mains et sans les vélos). Ce n'est pas très dangereux puisqu'il y a du sable en dessous.

Passez à gauche de l'échelle et prenez le chemin qui redescend vers le nord-ouest. Là encore il y a un record de vitesse à battre. Le terrain est roulant, rarement boueux, la visibilité est bonne, vous pouvez donc vous lancer. Descendez tant que vous voulez, vous allez traverser un large chemin. Continuez jusqu'au chemin que vous avez monté juste après le Grand Haha.
Redescendez au Grand Haha, puis prenez à droite, vers l'est. Au bout, à environ 400 mètres, il y a un grand fossé artificiel bordé d'un muret . Il s'agit de la grande douve à l'arrière du parc du château de Lagrange. Tout le parc est entouré d'un haut mur.
Longez ce mur par la gauche, vers le nord. A 100 mètres il y a une barrière et un croisement en T.
A votre gauche il y a l'arrivée de la pataugeoire, et à votre droite il y a le chemin des douves.

Le chemin des douves est un grand chemin souvent boueux, bordé de profondes douves dans lesquelles il faut éviter de tomber.
Il borde tout la longueur du parc du château de Lagrange et aboutit à la grande route qui coupe la forêt de Lagrange en deux parties, juste au niveau du pont TGV. Cette route, axée nord-sud, relie Limeil-Brévannes à Yerres.
Traversez cette route pour rejoindre la partie est de la forêt.

La forêt de Lagrange, côté est

Voir le plan numéro 1 couvant Colbert, Lagrange et Grosbois (750 ko).

Juste en face du chemin des douves, après avoir traversé la route, on arrive sur un tout petit chemin. A peine 10 mètres après il y a une fourchette, prendre à droite dans les fougères. Le chemin vire vers le sud, puis se met à serpenter, et il vire à nouveau dans les fougères vers l'est. C'est un passage assez technique dans lequel on peut foncer sans risquer de se prendre un arbre si on rate un virage. Vous passez sous les lignes à haute tension.
forêt et fougères De retour dans la partie boisée, il faut suivre le single-track principal, qui retourne brièvement vers la voie ferrée au nord, et la longe avec de belles bosses. On arrive ensuite sur l'allée Thérèse, avec une passerelle au dessus des voies TGV qu'il faut traverser.

Juste après la passerelle il y a un chemin qui part à droite vers l'est et se divise dans les fougères. Continuez jusqu'à l'étang, puis virez à gauche, direction nord, dans un single-track assez technique, il y a une petite bosse bien placée qu'il faudra sauter. Le chemin continue et longe un grillage situé sur votre droite. Arrivé au bout du grillage, virez à droite et prenez le single-track qui serpente. Vous arrivez au niveau d'un très gros arbre . Sur votre gauche il y a un croisement de larges chemins calcaires, prenez celui qui va vers le nord-est pendant environ 200 mètres.

Vous arrivez sur un croisement biscornu, presque en T, prenez à gauche puis immédiatement à droite sur un single-track en terre noire, direction nord. Vous allez longer un fossé et arriver au bout d'environ 400 mètres sur un single-track dans des buissons et des ronces, qui part vers la gauche, direction ouest.
Ce chemin vous mène devant le lycée Budé de Limeil-Brévannes, sur une impasse goudronnée, avec un feu à droite.
Allez vers ce feu. La route que vous traversez c'est la N19, cette portion relie Boissy-saint-Léger à Villecresnes.
Remontez la rue, à votre gauche il y a un Intermarché et un éléphant bleu. Plus loin, à votre droite, le tribunal d'instance et la mairie de Boissy . Tout de suite après, au bout de la rue à droite, il y a une barrière, un large chemin orienté sud-est fréquenté par les promeneurs, et au bout un portail. Allez-y.

La forêt de Grosbois

Voir le plan numéro 1 couvant Colbert, Lagrange et Grosbois (750 ko).

La forêt de Grosbois est relativement petite car seulement un tiers de cette forêt (196 ha) est accessible au public. L'autre partie appartient au parc du château de Grosbois (édifié en 1597, et aggrandi entre 1616 et 1650 par Charles Valois, Duc d'Angoulême). Dans ce parc on aperçoit depuis la N19 le centre d'entraînement des trotteurs, une sorte de grand hippodrome sans gradins.
La partie publique est en forme de triangle, et une piste à poussettes (un chemin goudronné très fréquenté par les promeneurs) la contourne.
Malgré sa petite taille elle est riche en animaux sauvages (sangliers, biches, lapins) et on y trouve des chemins très sympatiques.

coupe de bois A l'entrée il y a sur la droite une fontaine pour s'approvisionner en eau. Après l'entrée prenez immédiatement le single-track qui remonte vers le nord-est, à gauche. Passage parfois boueux sur 300 mètres, puis un carré grillagé à contourner par le nord . On se retrouve au fil des virages devant une grande clairière (appelée la pelouse du progrès). Contournez-la par le nord, à gauche, et rejoignez le single-track qui va vers l'est. Au bout d'un moment vous rejoindrez un chemin entretenu, avec de petits cailloux (allée du Lapin), qui vous mènera au sud-ouest sur le chemin goudronné, face à une cabane que nous avons baptisée la maison des dragons .

Traversez la piste à poussettes et restez sur l'allée du Lapin, direction sud-ouest, jusqu'au croisement avec une cabane similaire à la maison des dragons. Cette cabane c'est la maison des sorcières . Prenez le chemin à gauche, l'allée du Clocher, qui passe devant la maison des sorcières. Vous pouvez aussi vous y arrêtez, c'est un endroit très sympa pour faire une pause bien méritée.

Au bout de ce chemin, direction sud-est, vous retombez sur la piste à poussettes. Dirigez-vous toujours vers les lignes à haute tension au nord-est, on les voit de partout.
Au bout il y a une autre fontaine pour remplir le camelbak. Continuez tout droit, le chemin redescend sud-est, et sortez de la forêt. Vous passez devant le centre aéré d'où part chaque année le raid du Défi94.
Vous arrivez sur une grande rue, prenez à droite vers l'est. A 100 mètres il y a le parking qui marque l'entrée de la forêt Notre-Dame.

La forêt Notre-Dame

Voir le plan numéro 2 couvant la forêt Notre-Dame (557 ko) et le plan numéro 3 couvant les environs d'Ozoir-la-Ferrière (238 ko).

carrefour en étoile La forêt Notre-Dame s'étend sur le plateau de Brie, sur 2010 ha.
C'est l'une des plus grandes forêts d'île-de-France. L'un se ses chemins situé dans la partie sud, à deux kilomètres au nord de Santeny, est un vestige de l'ancien pavé de Paris.
Le relief est plat et le sol argileux/calcaire.
Cette forêt est elle aussi coupée en deux par la Francilienne, qu'une passerelle permet de traverser sans se faire écraser.

Avant la barrière d'entrée de la forêt, il y a 20 mètres plus à gauche un passage qui commence par un fossé. Ce fossé se passe sans problème à vélo, s'en suit un très chouette single-track bien technique, dans lequel j'ai laissé des marques encore visibles dans les arbres. Ce chemin aboutit à un coin pique-nique et un carrefour en étoile .
Prenez le chemin qui est à l'est, l'allée du Renard, qui passe entre les parcelles 6 et 5. Au lieu de patauger dans la gadoue, prenez le single-track qui est de l'autre côté du fossé de droite; il vous mênera jusqu'au centre équestre des Bagaudes. Si vous avez choisi de rester sur le grand chemin, vous arrivez de biais sur la Route Neuve de Sucy qu'il faut continuer, toujours vers le sud-est, jusqu'au centre équestre .
Ici, en toute saison il y a des animaux de la ferme, pour amuser les enfants. Il y a aussi des chevaux, et l'entrée du centre est libre, même le dimanche.

route du parc aux boeufs, notre-dame Traversez la route, rentrez par la barrière, et prenez le premier grand chemin à gauche, c'est le chemin du Parc aux Boeufs, orienté nord-est. Au premier virage , sur la droite, il y a un GR qui commence. Prenez-le, il est assez bien signalé. Il vous fera visiter des coins très sympa dans la forêt, avec des portions parfois boueuses, et d'autres portions au contraire toujours sèches, des bosses, des parties boisées, des fougères, bref un peu de tout.
Vous aboutirez sur un grand carrefour en étoile, le carrefour des Huits Routes , avec des noms de chemins sur des pancartes au centre. Prenez le très grand chemin qui part vers l'est, c'est la Route Royale.
Au bout il y a une grande route, la N104 (une portion de la francilienne) avec une passerelle élégamment peinte en rouge. Empruntez-la.
Si vous êtes à la recherche d'eau potable, avant de prendre le pont faites 100 mètres vers l'est, il y en a près des barbecues .

De l'autre côté de la passerelle il y a un GR, mais il est très facile d'emprunter d'autres chemins quand on connait le coin. Le GR14 commence au chemin des Friches et vous mène tranquilement à la sortie de la forêt Notre-Dame, à Lésigny.

On sort de la forêt pour quelques kilomètres, suivez vers le nord-est le GR14. Il traverse des champs mais il est presque toujours sec. Vous passez à la droite d'un terrain de golf, et au bout vous suivez le chemin lorsqu'il redescend vers le sud-est. A un moment il faut faire un crochet pour passer sous la D354 .
Maintenant il va falloir se taper un peu de bitume.

Suivez les balises du GR14 dans Ozoir-la-Ferrière, au bout de quelques kilomètres vous trouverez l'entrée de la forêt d'Armainvilliers sur la gauche.

La forêt d'Armainvilliers

Voir le plan numéro 4 couvant la forêt d'Armainvilliers (355 ko).

Je n'ai pas encore fait de repérages poussés dans cette forêt, mais c'est en cours.
Je n'y ai pas vu beaucoup de single-tracks, il y a surtout de grands chemins, car c'est une forêt plus éloignée de Paris, donc généralement moins fréquentée.
Vous pouvez parcourir cette forêt et revenir tranquilement par le chemin de l'aller.

Retour par la forêt Notre-Dame

Reprenez au départ le même chemin qu'à l'aller, reprenez la Route Royale pendant deux petits kilomètres, puis virez plein sud sur le grand Chemin Noir. C'est un chemin large et tout blanc.
Un kilomètre plus loin il y a le carrefour Dauphine , avec des pancartes au centre. Passez tout droit.
300 mètres plus loin, tournez à gauche sur le chemin qui sépare les parcelles 98 et 99, direction sud-ouest.
vous allez croiser 700 mètres plus loin le chemin des Boeufs , puis tout de suite après vous vous retrouvez sur le Vieux Pavé de Paris.
Changez de direction, plein ouest entre les parcelles 89 et 96, le chemin est parfois boueux. Continuez toujours vers l'est et traversez la parcelle 93 jusqu'au chemin du Parc aux Boeufs.
Prenez ce chemin sur la droite, direction nord-est, jpendant 400 mètres, puis virez à gauche, vers l'ouest, entre les parcelles 63 et 62. Vous arrivez au bout de 500 mètres de single-tracks sur le chemin du Vieux Colombier. Prenez-le vers l'est, à gauche en direction de la route.

Traversez la route et continuez sur le chemin du Vieux Colombier. 800 mètres plus loin vous sortez de la forêt et arrivez sur du bitume, avec un rond-point . Prenez à gauche, plein sud, vous traversez une zone pavillonnaire.
300 mètres plus loin, sur la gauche, il y a l'entrée flêchée de la forêt de Grosbois.

Retour par la forêt de Grosbois

Nous revoici au centre aéré. Rentrez dans la forêt par l'unique allée bitumée. A la fourchette prenez à gauche, sud-ouest, et roulez 500 mètres, en sens inverse du chemin aller. Arrivé à l'allée Wagram, prenez à droite, le petit chemin qui commence entre la piste à poussettes et l'allée Wagram.
C'est un chemin plein de petites bosses et de petits creux, assez technique. Attention il finit sur des souches, qu'il faut passer en portant le spad.
Il y a un grand fossé à passer, puis 50 mètres après un chouette trou qui se passe en spad., puis encore 50 mètres après un autre fossé qu'il faut contourner par la gauche.
Prenez le chemin à droite, l'allée du Piple, vers le nord. 50 mètres plus loin il y a un ponton de bois à gauche qui enjambe le fossé, puis contournez l'étang . Derrière il y a encore un ponton de bois au dessus d'un fossé, direction ouest. Attention il est parfois glissant, il faut le passer bien droit sans accélérer. Prenez le single-track, en choisissant la bifurcation à droite, puis passez le tronc à pied. Vous arrivez sur un grand chemin de terre. A votre gauche, encore une cabane : c'est la maison du rocher , avec son gros caillou au milieu, vous y êtes passé à l'aller. Traversez ce chemin et prenez le single-track juste en face. Assez technique, il se termine par un profond fossé, difficile à passer à vélo. Vous êtes maintenant revenu sur la piste à poussettes. Prenez à droite, vers le sud-ouest.

50 mètres plus loin le chemin vire à droite, prenez le single-track qui commence tout droit, prenez la section de gauche lors de la séparation.
Continuez tout droit, ne prenez pas à droite, le chemin devient plus étroit et traverse des broussailles. c'est seulement là que vous virer à droite, vers le nord-ouest, et que vous regagnez peu à peu un large chemin, à votre droite, de l'autre côté du chemin, il y a la station apicole .
Prenez ce chemin à gauche, sud, pendant 50 mètres, et une fois dépassé le carré d'épineux, tournez à droite juste avant les broussailles. Le single-track est tout droit pendant 150 mètres et aboutit sur un chemin large proche de la nationale (on entend les voitures). C'est le chemin de Boissy. Prenez à droite et rejoignez la fontaine qui est à l'entrée du bois.
Juste après le portail prenez à gauche, passez la barrière, et prenez la petite rue : vous arrivez sur la grande rue à gauche du tribunal de Boissy. Prenez cette rue à gauche, passez le feu et la nationale, continuez tout droit jusqu'à la barrière.

Retour par la forêt de Lagrange

50 mètres après la barrière il y a un chouette virage en dévers et sans visibilité, puis ensuite deux single-tracks parallèles, très techniques. J'ai une préférence pour celui de gauche, plus technique, riche en racines et plus pauvre en gadoue que celui de droite, mais c'est vous qui voyez.
Au bout vous arrivez sur un chemin calcaire avec un croisement. Ne changez pas de direction, allez tout droit.
Au carrefour , 150 mètres plus loin, prenez à droite la Route Forestière des Boeufs, c'est le dual-track vers le nord-ouest, puis 250 mètres plus loin, à gauche au petit pont de pierre, le chemin de feuilles vers le sud.
Au bout il faut prendre son élan et grimper sur le pont TGV, le long de la route, et longer le pont.
Lorsque vous avez de la terre sur la gauche, descendez par là, repassez sous le pont, donc sous la route, puis conservez le cap ouest pendant 150 mètres.
Prenez le premier chemin à gauche, puis quelques mètres après à droite. Ce chemin ombragé s'appelle le parallèle, parce qu'il est parallèle aux douves et à la pataugeoire.

Jusqu'à l'an dernier, le parallèle était le plus chouette single-track que je connaisse dans la région. Il serpentait sur toute une section, presque toujours sec, il fallait passer au millipoil entre les arbres, un régal de technique.
Et puis un triste jour, j'ai vu le résultat du travail de l'ONF. Les pelleteuses étaient passées par là et avaient transformé ce superbe passage en un boulevard de gadoue.

Le parallèle fait un crochet gauche-droite en son milieu, puis continue jusqu'à la zone industrielle. Là vous prenez le chemine à gauche qui regagne la pataugeoire, presqu'au même niveau que là où vous l'avez quittée à l'aller.
Reprenez le single-track dans le même sens qu'à l'aller pour regagner le Grand Haha, et prenez-le sur la droite vers l'ouest, passez la barrière, sortez de la forêt et continuez tout droit jusqu'à la route.
Traversez tout droit et passez le fossé à vélo sur le côté gauche.

Retour par le bois Colbert et fin de la rando

Contournez le bassin d'évacuation des eaux (un grand trou avec une clôture grillagée), prenez à droite en continuant de le contourner par la prairie. Le chemin entre par une bosse dans une zone boisée, avec un croisement de chemins. Prenez à gauche, direction ouest.
100 mètres plus loin il y a une bifurcation avec un tout droit et un chemin plus large à droite. Prenez à droite et continuez. Vous passez sous un portique rouge sensé empêcher les manouches de passer les caravanes. Vous êtes revenu à l'aéro-model-club.
Après le portique rouge prenez le pont de bois en face, continuez ce chemin et juste après le tremplin de sable tournez à droite sur le chemin qui descend, traversez en biais le chemin blanc, et rejoignez le parking de l'entrée du bois Colbert.

Si vous avez emporté une brosse vous pouvez vous arrêter à la fontaine pour nettoyer le clou.

Pour regagner la place de l'Europe, prenez le chemin qui va vers le nord-ouest (il n'y en a qu'un seul autre, qui va vers le sud-ouest), au bout après la grande flaque il y a complètement à gauche un petit chemin entre des haies qui traverse les jardins. Prenez-le.
Il aboutit sur un chemin cahoteux beaucoup plus large. c'est un chemin qu'on a pris à l'aller. Poursuivez sur 50 mètres et tournez à droite après le gros panneau "sens interdit". Il vous permet de rejoindre le fort des pompiers, puis la place de l'Europe.

© 1997 © 2002 Les Frappadingues